HOME HAMONET-ARGENTINA GOUPILLE PICTURES MAPS DOCUMENTS PEOPLE PLACES TOPICS

Vous êtes ici / You are here : Cartes/Maps
La Louisiane en 1803

1803, Napoléon vend le territoire de la Louisiane d’alors au Président Thomas Jefferson pour 15 millions de dollars.
(JPG)

L’équivalent de 12 états actuels sur 48. Super banco géo-politique pour Jefferson qui relie ainsi l’est et l’ouest du pays. Super banco financier aussi : sur les quinze millions de dollars, onze seulement seront effectivement payés... Un très bon investissement pour l’avenir !

Trop occupé à se défendre sur l’Europe, n’ayant pas une flotte suffisante pour défendre cette possession, par ailleurs sans présence administrative forte pour organiser et gérer le pays. Napoléon décide d’abandonner cette terre en en tirant profit, plutôt que la perdre sans contre-partie. Car il ne doute pas que cette terre finira par être perdue, conquise par les anglais qui dominent alors les mers et sont déjà bien implantés à l’Est.

Et par dessus-tout, Napoléon ne veut surtout pas que Jefferson - qui lui en a fait le chantage - s’allie à ses pires ennemis, les anglais, s’il avait l’intention de faire valoir les droits de souveraineté française sur ces terres.

Réalisme ou manque de vision ?

(PNG)

CAVELIER DE LA SALLE (Rouen 1643, Texas 1687)

C’est Cavelier de La Salle qui prend solennellement possession le 9 avril 1682 de toute la vallée du Mississippi en érigeant une croix et une colonne aux armes de la France. Il la baptise Louisiane, la « terre de Louis », en l’honneur de Louis XIV.

Parti des Grands Lacs au Canada pour une grande expédition vers le Sud avec seulement 23 hommes, il descend le Mississippi pendant l’hiver 1681-1682 et dépasse le point atteint en 1673 par l’explorateur Louis Joliet et le missionnaire jésuite Jacques Marquette (au niveau de l’actuelle Memphis). Cavelier de La Salle arrive finalement à l’embouchure du Missipi et est en vue de la mer le 6 avril, et c’est trois jours après que sera slennisé l’événement.

Originaire de Rouen, il est d’abord novice de la Compagnie de Jésus et enseigne dans divers collèges. Il obtient un fief et s’embarque pour Montréal en 1667. Il se lance dans le commerce des peaux de bison et explore la région des lacs Ontario, Érié et Michigan avant de se lancer dans sa grande expédition vers le Sud.

 


© 2005-2013 | Protection de la vie privée | Contact