HOME HAMONET-ARGENTINA GOUPILLE PICTURES MAPS DOCUMENTS PEOPLE PLACES TOPICS

Vous êtes ici / You are here : Hamonet
D’autres photos (nouvelles et d’autrefois)
Les Lamberti d’Argentine


From : Gastón E. Lamberti
Sent : Monday, September 9, 2013 1:10 AM
To : Bernard Challet
Subject : D’autres photos (nouvelles et d’autrefois)

Voilà que j’ai trouvé une nouvelle photo de ma grand-mère Ana Hamonet. Elle est d’une basse qualité, mais comme les matériaux n’abondent pas, je l’ai scannée et te l’envoie.

Là, je suis assis sur sa jupe.

(JPG)
Vers 1955. Ana Lamberti (née Hamonet) et son petit fils Gastón-Eduardo Lambeti

L’autre est une photo qui a réveillé une grande curiosité chez moi. L’histoire que tu m’as racontée sur l’opposition que mon “bisabuelo” Léon aurait eu au mariage entre sa fille Ana et son employé José Lamberti m’explique pourquoi pendant mon enfance j’ai eu si peu de contacts avec la famille Hamonet. Je n’ai jamais connu les oncles ni les cousins de mon père. Mon père m’a raconté des histoires vagues (et même erronées, comme la mort présumée "héroïque" de son oncle et homonyme Gaston) et pendant les 32 ans que nous avons vécus (simultanément, j’entends) en ce monde, jamais il n’a parlé de ses grands parents maternels.

Moi, je n’avais jamais entendu parler du Léon et de ses enfants, sauf Ana, naturellement. A contrario, j’ai eu beaucoup de contacts avec la famille de ma mère. J’ai MËME connu la grand-mère de ma grand-mère ("tatarabuela", en espagnol) et j’ai une photo curieuse que je t’ai jointe à ce courriel.


5 générations sur cette photo (vers 1955)
ZOOM... : Cliquez l’image.

Là, assise au centre, ma "tatarabuela" Luisa Costa de Bergamasco ; à sa gauche, sa fille, Teresa Bergamasco de Repetto, ma "bisabuela". Assise à la droite, avec moi dans la jupe, la fille de Teresa, Rosa Repetto de Bottini, ma grand-mère maternelle. La jeune femme, derrière, c’était la fille de Rosa, María Teresa Bottini de Lamberti, ma mère. Six générations dans une photographie !

Finalement, une photo de Susana, mon épouse, et moi, à l’extrême sud du pays (et du continent américain !) : la “Tierra del Fuego” ("Terre de Feu", en français). Elle a été prise en janvier de cette année[2013], pendant un voyage de vacances.


Janvier 2013. Gaston E. et Susana Lamberti en Terre de Feu
ZOOM... : Cliquez l’image.

Là, coïncident la mer, la montagne, les bois et des lacs. Un paradis. La mer qui se trouve derrière nous est le canal de Beagle, au sud de la Terre de Feu, dans la ville d’Ushuaia (la "ville la plus australe du monde"). Incroyablement, l’Argentine et le Chili ont été sur le point d’entrer en guerre en 1978 pour quelques îles sur ce canal. C’est seulement l’intervention du Pape Jean Paul II qui a arrêté cette folie.

Des saluts très cordiaux,

Gastón

 


© 2005-2013 | Protection de la vie privée | Contact